//

Il y a 500 ans …

Il y a 500 ans une caraque la Victoria, unique rescapée de l’escadre de Fernand de Magellan, jetait l’ancre à Séville (Andalousie – Espagne).

Après un voyage de trois ans, le Capitaine Elcano et ses marins venaient de boucler le premier tour du Monde.

Commémorer la mémoire de ces héroïques navigateurs par une course en mer à la voile est le plus bel hommage que l’on peut rendre à leur courage et à la mémoire de Magellan tué au combat en 1521 à Cébu (Philippines).

Le règlement particulièrement innovant respectera le contexte historique tout en étant adapté aux contraintes de la navigation moderne.

La boucle se fera de l’Est vers l’Ouest, seuls les monocoques seront en course, certaines escales symboliques de la flotte de Magellan ont été retenues, comme Rio de Janeiro, Montevideo, Puerto San Julian, Papeete (hors contexte historique, l’île de Puka Puka ne pouvant fournir les infrastructures nécessaires), le Détroit de Magellan, Guam, Cébu, Le Cap, Cap Vert.

Cette course sera en équipage, avec la possibilité de compter au moins 2 nationalités différentes parmi l’équipage.

De retour au port d’attache de Cadix; fin de la course, les concurrents remonteront le Guadalquivir jusqu’à Séville pour une triomphale remise de la coupe Victoria aux Capitaines vainqueurs par classe de voiliers.

Cette course est longue, difficile, les Capitaines pourront remplacer aux escales jusqu’aux 2/3 des équipages et des marins pourront changer de voiliers.

Seul le Capitaine est inamovible et devra boucler le tour du Monde.

C’est une course ouverte, où les amateurs avertis auront autant de chance d’être vainqueurs que les marins professionnels.

Et nous inviterons les grands voiliers écoles, les vieux gréements à nous rejoindre aux escales, pour une fête en l’honneur de la Mer, des Voiliers, des Marins et des Ports.

Embarquement à Cadix Le 2 Janvier 2022

Aller en Haut